Petite mousse sans conséquence ? Pas forcément…

Hello Photographersprism's amiga, Ao compartilhar este artigo, o título é Petite mousse sans conséquence ? Pas forcément…,Eu forneci o artigo completo com grande orgulho. Espero que você goste do conteúdo.
J’aime lire et ceci depuis très longtemps. Il faut dire que cette activité signifie un moment de détente complète dans mon cas. Si je lis, je prends le temps de le faire dans un endroit agréable, confortablement installé. Sous la couette, sur un banc dans un parc au soleil, qu’importe ! Le monde pourrait s’arrêter de tourner que je ne le remarquerais même pas…Car tous ces mots alignés sur le papier me transportent dans ce livre, dans l’intrigue…J’imagine les personnages, leur donne un visage, un corps, j’invente les décors dans lesquels ils évoluent.

Un livre m’avait beaucoup plus à l’époque, pour une simple raison : j’adorais me plonger dans cet univers fantastique : Charlie et la chocolaterie…Imaginer ces rivières de chocolat fondu, les écureuils qui décortiquent les noix ou les malheurs qui arrivent à tous « ces sales gosses ».

Ce qui m’amène au sujet principal de ce billet, ce fameux chocolat. Une journée sans chocolat ? Très rare vu que je travaille à 50m d’une chocolaterie et que je m’y rends tous les jours pour y prendre un café (torréfié sur place). Et avec ce café, le petit chocolat est offert !

Et je savais que j’avais besoin de chocolat dans ma recette pour une simple et bonne raison, un accord magique avec le vin que j’allais servir : Un vin doux Pacherenc du Vic-Bilh (Alain Brumont, Brunaire Novembre 2000 pour les curieux). Le genre de bouteille qu’on ne sort pas tous les jours…il lui faillait donc un dessert à la hauteur. Exit tous les desserts trop sucrés, place à la belle amertume du chocolat noir intense !

Pas de fondant tiède et coulant, je préfère une mousse, aérienne et bien froide. Parfumée à… ? Et pourquoi ne pas employer cette « ex star des blogs has been», quelque peu mise à l’écart pour d’autres parfums plus exotiques, j’ai nommé la fève tonka ! Pour agrémenter le tout, quelques morceaux de pommes vertes pour son acidité, légèrement rôties et flambées au rhum arrangé…tout un programme !

Mousse au chocolat grand cru à la fève Tonka, pommes caramélisées ou comment sublimer un vin doux


------- Ingrédients (4 pers.) -------

1 pomme (style Granny Smith)
1 noix de beurre
15g de cassonade
4cl de rhum arrangé

6cl de demi-crème
½ fève tonka
170g de chocolat noir (% de votre choix)
4 blancs d’œufs
25g de sucre

---------- Préparation ----------

Éplucher la pomme, la couper en quartiers et retirer le trognon. La découper en petits cubes. Pendant ce temps, faire chauffer la noix de beurre et faire revenir les cubes de pomme. Ajouter le sucre pour le faire caraméliser avec la pomme. Verser le rhum et flamber (attention !). Laisser refroidir et réserver pour la suite.

Concasser le chocolat en petits morceaux et le faire fondre au bain-marie gentiment. Dans une petite casserole, faire chauffer la crème. Arrivée à ébullition, retirer du feu et ajouter la fève Tonka râpée, laisser infuser 10min. Ajouter ensuite la crème au chocolat fondu, mélanger avec une spatule pour obtenir un mélange bien homogène.

Battre les 4 blancs en neige, ferme en ajoutant le sucre en 3-4 fois. Ajouter ¼ des blancs à l’appareil au chocolat avec le fouet, puis le reste délicatement à la spatule.

Garnir le fond d’une verrine avec les morceaux de pomme, recouvrir avec la mousse et laisser au frais 2h pour que la mousse prenne. Décorer avec quelques billes de chocolat et un peu de chantilly par exemple.

---------- Bon appétit ----------

Une mousse au chocolat sans jaune, c’est très pratique et c’est plus léger ! J’adore sa texture, compacte et onctueuse. J’ai employé pour cette recette un chocolat noir d’équateur, grand cru, à 72% de cacao. Une très belle amertume relevée par la fève tonka. La pomme est aussi parfumée, bien fraîche, accompagne très bien la mousse.

Vous l’aurez deviné, j’aime beaucoup cette mousse. Et je suis sûr que je ne suis pas le seul, j’en connais une qui aurait bien aimé goûter...avec du chocolat 52% ;-)

---------- Le coin photo----------
Lumière: Photo prise avec une lumière naturelle, fin de journée.
Objectif: Sigma 105mm f2.8, f3 pour avoir un flou
Iso: 200 iso

0 Response to "Petite mousse sans conséquence ? Pas forcément…"

Post a Comment

Iklan Atas Artikel

Iklan Tengah Artikel 1

Iklan Tengah Artikel 2

Iklan Bawah Artikel