Après l'effort, le réconfort....

Hello Photographersprism's amiga, Ao compartilhar este artigo, o título é Après l'effort, le réconfort....,Eu forneci o artigo completo com grande orgulho. Espero que você goste do conteúdo.
J’aime l’hiver, mais....ces trottoirs glissants, ces jours de grisaille sans fin, ces petits rhumes qui ne guérissent pas vraiment...Bon, vous voyez le topo, j’aime beaucoup les balades dans la neige fraiche, ces beaux paysages, cet air frais et sec, mais l’hiver, c’est bien à la montagne, nettement moins en ville.

Cependant, rien de tel qu'une jolie balade, en "ville". Entre guillemets car Fribourg, c'est plutôt un grand village si vous voyez ce que je veux dire. Il suffit de faire quelques pas pour se retrouver dans une réserve naturelle (le lac de Pérolles) ou encore en Basse-Ville, endroit calme au bord de la Sarine.

Bien emmitouflés, en avant pour une jolie balade en vieille ville de Fribourg. Passage par une ancienne passerelle qui me faisait un peu peur étant petit, nous nous trouvons déjà dans un milieu agréable, très peu de voitures ou circulation. On passe devant d’anciennes fortifications, quelques portes et ponts médiévaux. Une chouette balade, durant laquelle on prend le temps de discuter et de profiter du spectrale, simple, mais agréable. Une bonne série de marches, un petit effort et nous revoilà à la case départ!

Et comme on dit, après l’effort, le réconfort! Cela sera peut-être un bon chocolat chaud parfumé à la cannelle, ou encore mieux, un petit quelque chose à grignoter, en toute tranquillité et confortablement installé chez soi.

Il s’avère que j’ai trouvé quelque chose qui est drôlement réconfortant après une telle balade!

Lili’s choice cheesecake ou Cheesecake à la mandarine ultra réconfortant

------- Ingrédients (moule de 18cm de diamètre) -------

150g de Shortbread
50g de beurre fondu

400g de Philadelphia
100g de séré à la crème
Zeste d’une mandarine non traitée
60g de sucre (ou +10 si vous aimez bien sucré)
10g de sucre vanillé
2 œufs

150g de Philadelphia
Sucre glace
Grand-Marnier
Mandarines pour décorer


---------- Préparation ----------

Commencer par réduire les biscuits en poudre assez fine. Ajouter le beurre fondu et bien mélanger. Recouvrir le fond d’un moule à charnière avec du papier sulfurisé. A l’aide d’un verre droit, tasser la poudre de biscuits dans le fond et sur la paroi du moule pour avoir une couche uniforme et assez compacte. Cuire à blanc pendant environ 5min à 180°C. Sortir et laisser refroidir.

Pendant ce temps, mélanger le Philadelphia (les 400g) avec le séré à la crème. Incorporer les œufs, puis le sucre, bien mélanger le tout pour avoir un appareil homogène. Ajouter le zeste de mandarine et bien mélanger à nouveau.

Verser l’appareil dans le fond précuit et enfourner pour environ 30-40 min à 180°C. Le temps de cuisson varie selon votre four, il faut que l’appareil au fromage commence à dorer légèrement. Et comme dirait Loukoum: Il faut veiller à ne pas trop cuire un cheesecake, ça l'assèche et ça devient un peu trop étouffe chrétien. Avoir un cheesecake encore tremblotant au sortir du four est un bon indicateur pour savoir qu'il n'est pas trop cuit ;-) C’est tellement bien dit qu’il n’y a rien à ajouter.

Laisser refroidir puis patience! Il faut le garder 24h minimum au frigo! Ce long délai passé, préparer le topping: Mélanger le Philadelphia avec 4-5 càs de sucre glace, selon vos goûts. Ajouter 1 càs de Grand-Marnier (ou pas), puis transférer le tout dans une poche à douille. Répartir le topping sur le sommet du cheesecake, entreposer une heure au frigo puis décorer avec quelques quartiers de mandarines pelées à vif, ou/et avec quelques physalis.

---------- Bon appétit ----------

C’est joli, c’est simple à faire, relativement vite préparé et c’est juste divinement bon! Tellement bon que je n’avais pas fait de photo la première fois pour en refaire un plus gros.

La mandarine parfume à merveille le tout, le topping est un peu plus sucré que le reste...j’adore, et je ne suis pas le seul, croyez-moi!

---------- Le coin photo----------
Une nouvelle ligne dans mes billets, ce "coin photo". On me demande souvent ce que je fais pour les photo du billet, voici donc les éléments importants:
Lumière: Naturelle, lumière directe, jour nuageux
Objectif: Sigma 105mm f2.8 à f3, d'où un flou poussé en arrière plan
Iso: 200, assez de lumière

0 Response to "Après l'effort, le réconfort...."

Post a Comment

Iklan Atas Artikel

Iklan Tengah Artikel 1

Iklan Tengah Artikel 2

Iklan Bawah Artikel