Non mais tu rigoles, ça brûle!!!!

Hello Photographersprism's amiga, Ao compartilhar este artigo, o título é Non mais tu rigoles, ça brûle!!!!,Eu forneci o artigo completo com grande orgulho. Espero que você goste do conteúdo.
L’hiver commence à pointer le bout de son nez, cela ne fait plus de doute. Températures souvent négatives, il est grand temps de laisser la moto au garage. Cela fait longtemps que je n’ai pas cuisiné asiatique. Mais quand il fait -5°c, je dois dire que la perspective d’un petit curry m'enthousiasme au plus haut point. Mais il y en a tellement. Rouge, jaune, vert, massaman, paenang, ou autres currys indiens…Je les aime tous, chacun ayant sa typicité. Mais pour cette fois, un petit curry vert piquant, diabolique à souhait. Certain amis se rappellent d’un curry vert préparé par mes soins, qui piquait un peu selon moi, « non mais tu es fou, tu veux nous tuer là, ca brûle les lèvres ton truc de fou « pour les autres ;-) J’avoue, j’avais bien chargé la chose.

Sa couleur provient des piments verts qui le compose, et qui dit piment vert, dit piquant, voir très piquant. C’est pour cela que la sauce contient plus ou moins de lait de coco, qui balance ce piquant. Échalotes, ail, racine de turmeric, pâte de crevettes, que des bonnes choses. On peut faire sa pâte soit même avec un bon mortier ou l’acheter toute prête en commerce.

Un petit plat qui vous réchauffera de l’intérieur !

Curry vert de thon ou quand ça pique, mais ça réchauffe!

------- Ingrédients (4 pers.) -------

3 filets de thon rouge frais (600g)
3cs de pâte de curry vert (ou moins, selon vos goûts)
2.5dl de lait de coco
0.5dl dl de bouillon de légumes
6-7 mini asperges coupées en 3
6 aubergines thaïes coupées en 4
Quelques pois mange-tout coupés en 2
1cs de sauce de poisson
2 petits piments rouges épépinés et découpés finement
2 feuilles de kaffir lime finement émincées
Poivre vert frais


Pour les plus passionnés, la confection d’un curry vert maison:

1 càc de coriandre moulue
1 càc de cumin en poudre
2 càc de pâte de crevettes
8 petits piments verts thaïs
4 gousses d’ail pelées en coupées en petits morceaux
3 échalotes, hachées finement
3 bâtons de citronnelle, partie blanche tendre
5cm de Galanga
Une poignée de feuille de coriandre
le zeste d’un combava
le jus de 1 à 2 citrons verts
2 càs d’huile végétale


Couper les piments verts en 2, retirer les graines (avec des gants!) Couper les en morceaux et les mettre dans un mortier. Ajouter l’ail et l’échalote, commencer à pilonner.
Retirer les 2 premières peaux de la citronnelle, garder la partie blanche et la découper en morceaux, ajouter à la pâte. Ajouter la coriandre, les épices, la pâte de crevette et le zeste de combava. Ajouter le jus d’un citron et réduire le tout en purée. Si le mélange est trop épais, ajouter encore un peu de jus de citron. Cela doit former une purée épaisse et très odorante. Ajouter l’huile au dernier moment et bien mélanger.

Elle se conserve très bien au frais dans un récipient hermétiquement fermé. On en trouve très facilement dans le commerce, prête à l’emploi et de très bonne qualité. Nul besoin de courir après tous ces ingrédients si c’est pour ne s’en servir qu’une fois !

------- Proposition /choix du vin -------

Je vous parlais du choix du vin dans mon dernier billet, voici donc une bonne occasion pour mettre la chose en pratique. Avec un plat piquant comme ce curry vert, ne pas chercher la confrontation mais plutôt jouer sur la différence. Un bon rosé frais ferait des merveilles, un vin pétillants ou quelques vins blancs fruités. C'est le cas de ce splendide Pinot Gris, Grand Cru Frankstein 2005 de Ruhlmann. Un vin fruité à souhait, et très plaisant sur ce type de plat piquant!

---------- Préparation ----------

Faire chauffer un peu d’huile dans le wok. Y faire revenir brièvement la pâte de curry pour faire ressortir toutes les saveurs. Ajouter le thon découpé en cubes, faire revenir brièvement et mouiller avec le bouillon de légumes. Ajouter les légumes, laisser évaporer et ajouter le lait de coco. Ajouter la sauce de poisson, les piments, le poivre frais et les feuilles de kaffir. Baisser le feu (cela ne doit plus bouillir) et laisser mijoter.

Les légumes doivent rester croquants. Servir avec des nouilles chinoises, mélangées à des graines de sésame noir pour la couleur.

Petit conseil: A vous de juger la tolérance de vos hôtes et adapter la quantité de pâte de curry à ajouter. Rien de plus détestable qu’un plat immangeable car trop épicé...Alors attention ! Si vous ne trouvez pas ces légumes, vous pouvez les remplacer par de l’aubergine traditionnelle, ou autre légume.

0 Response to "Non mais tu rigoles, ça brûle!!!!"

Post a Comment

Iklan Atas Artikel

Iklan Tengah Artikel 1

Iklan Tengah Artikel 2

Iklan Bawah Artikel